Sils-Kaboul

Créations Anne Bisang

D’après Ella Maillart et Annemarie Schwarzenbach

Mise en scène Anne Bisang

Du ma. 20 au ve. 23 octobre 2015, 20h15
Sa. 24 octobre 2015, 18h15
Di. 25 octobre 2015, 17h15

Beau-Site
Fonds Marie-Louise Bodmer Preiswerk © 2002 by Esther Gambaro

En juin 1939, alors que le monde commence sa longue descente aux enfers, une Ford Roadster Deluxe quitte la Suisse. Direction Kaboul, via l’Iran. A son bord deux femmes.

Ella Maillart, ancienne sportive d’élite, calme et robuste, voyageuse déjà célèbre. Et Annemarie Schwarzenbach, météorite au beau visage d’ange inconsolable dont l’existence est marquée par les passions, l’appel du lointain, les amours homosexuelles et un indéfectible mal de vivre. Fille d’une riche famille d’industriels suisses, dont elle est le cygne noir, Annemarie mène une vie aventureuse — à la fois écrivain, journaliste-reporter et photographe — poursuivie par ses démons intérieurs et une compagne délétère, la morphine. Expédition ethnographique pour l’une, tentative d’échapper aux sirènes des paradis artificiels pour l’autre. Pour les deux, une façon de fuir la désespérance d’une Europe bientôt à feu et à sang dont les déchirements finiront par les rattraper.

Anne Bisang fait entendre les voix de ces deux pionnières, qui de ce périple ont chacune fait un livre. Deux récits — deux regards sur un même voyage — qui racontent les tourments et les quêtes de deux femmes, deux destins, deux attitudes face à l’existence et au monde. Deux récits qui disent une même utopie : le désir de sauver l’autre.

Annemarie Schwarzenbach hante le parcours artistique d’Anne Bisang depuis près de vingt ans. Elle a évoqué sa vie et ses liens avec les enfants tumultueux de Thomas Mann, Klaus et Erika, dans Annemarie Schwarzenbach ou le mal du pays (1997), pièce commandée à Hélène Bezençon, elle a mis en lecture sa Nouvelle Lyrique et retrouve les enfants Mann dans une adaptation de Mephisto de Klaus Mann commandée à Mathieu Bertholet, Mephisto / Rien qu’un acteur (2006).

Le répertoire d’élection d’Anne Bisang est résolument contemporain (Fassbinder, Barker, Biljana Srbljanović, Marine Bachelot, Beckett), même si à la Comédie de Genève, qu’elle dirige de 1999 à 2011, elle aborde aussi des auteurs du tournant des XIXe et XXe siècles (Ibsen, Shaw, Hauptmann, Wilde, Becque), chez qui les figures de femmes en rupture l’inspirent. Sa dernière création à Genève et au TPR évoquait le destin de deux sœurs dans l’Italie des années 1970 (L’Embrasement de Loredana Bianconi).

Abonnez-vous!

Dans la Presse

Le Temps

RTS – La 1ère – Vertigo

RTS – La 1ère – Détours

L’Impartial – 20 octobre 2015

L’Impartial – 23 octobre 2015

Le Matin Dimanche

Gauche Hebdo

Le Temps – Sortir

 

Autour du spectacle

Mises en bouche
Présentation éclairée et éclairante de votre spectacle.
Rendez-vous au Foyer de Beau-Site, 20 minutes avant la représentation.
Entrée libre

Regards croisés
Bord de plateau
Sa. 24 octobre 2015, 20h15 à Beau-Site
Avec Lisbeth Koutchoumoff
Entrée libre

Big Bang 1
Brunch, rencontres et débats
Di. 25 octobre 2015 dès 12h, à Beau-Site
Lorsque le monde devient incompatible avec soi : rester ? partir ?
Réservation recommandée

D’après
La Voie cruelle d’Ella Maillart
et Où est la terre des promesses ?
d’Annemarie Schwarzenbach,
trad. Dominique Laure Grente

Montage Carine Corajoud
et Anne Bisang

Mise en scène Anne Bisang

Scénographie Anna Popek

Avec Joëlle Fontannaz
et Camille Mermet

Dramaturgie Carine Corajoud

Lumières Jonas Bühler

Création son Marie Schwab

Costumes Coralie Chauvin

Direction technique
André Simon-Vermot

Régie lumière et générale
Didier Henry

Régie son Stéphane Mercier

Construction décor Valère Girardin

Création
TPR — Centre neuchâtelois
des arts vivants,
La Chaux-de-Fonds

Avec le soutien de
Loterie romande
Fondation culturelle BCN
Pour-cent culturel Migros
Corodis
Fondation du casino de Neuchâtel
Ernst Göhner Stiftung

La Voie cruelle
et Où est la terre des promesses ?
sont publiés aux Editions Payot

En tournée
Nuithonie — Fribourg,
du 21 au 24 janvier 2016
Théâtre du Passage, Neuchâtel,
du 24 au 27 février 2016

Théâtre populaire romand

GRATUIT
VOIR