Conception et Mise en scène
Marie Fortuit 

MP#3

je. 10 décembre 2020, 19h15
ve. 11 décembre 2020, 20h15
sa. 12 décembre 2020, 18h15

A Beau-Site

« Non ma fille, tu n’iras pas danser… » La phrase se love dans une comptine, Le Pont du Nord. 

Cette chanson enfantine un brin moralisatrice a déclenché le processus créatif du spectacle conçu et mis en scène par Marie Fortuit. Celle-ci en a conservé le titre et le prénom de la jeune fille, Adèle, qui suit son frère et enfreint l’interdiction de se rendre au bal qui se tient sur le pont. Mais, contrairement à leurs homonymes, ces deux-là ne finiront pas noyés après que le pont se fut écroulé. Chacun suit son chemin… Marie Fortuit projette Adèle et Octave dix ans plus tard, pour des retrouvailles qui ravivent les souvenirs de leur enfance. Autour d’eux gravitent deux autres personnages, Kosta, nuit et jour rivé à son piano, et Sonia, pilote de ligne, avec qui Adèle entretient une relation épistolaire.

Fruit des textes initiaux de Marie Fortuit, puis d’une écriture de plateau incluant les créations sonores d’Aline Loustalot, Le Pont du Nord orchestre différents espaces de narration et d’imaginaire. Les monologues intérieurs d’Adèle, le présent des quatre protagonistes et les réminiscences, parfois déformées, du passé dans le Nord se relient les uns aux autres, grâce au travail effectué par le son et la vidéo.

Adolescente férue de foot, Marie Fortuit a raccroché les crampons pour fouler un autre terrain, celui du théâtre. A 17 ans, elle rejoint la compagnie Théâtre A, fondée par Armel Veilhan. De 2009 à 2015, elle codirige avec lui La Maille, un ancien entrepôt de charbon transformé en fabrique théâtrale dédiée aux écritures contemporaines. Assistante à la mise en scène de Célie Pauthe, directrice du CDN de Besançon, elle a participé à plusieurs créations, dont « Un Amour impossible » de Christine Angot, accueilli en 2018 au TPR. Elle a rejoint le même CDN durant la saison 2019-2020, en tant qu’artiste associée.

Durée
1h30

Conception et mise en scène
Marie Fortuit 

Avec
Mounira Barbouch, Antoine Formica, Marie Fortuit, Damien Groleau

Collaboration à la mise en scène
Catherine Umbdenstock

Dramaturgie
Clémence Bordier

Scénographie
Louise Sari 

Musique et son
Aline Loustalot 

Lumière
Jacques-Benoît Dardant

Vidéo
François Weber 

Assistanat mise en scène
Karine Guibert

Production
Centre dramatique national
Besançon Franche-Comté

Coproduction
La Cie Théâtre A, Centre dramatique national Orléans — Centre Val de Loire, La Comédie de Béthune — Centre dramatique national Hauts-de-France et Théâtre du Garde-Chasse aux Lilas

Soutiens
Ministère de la Culture — Drac
Bourgogne — Franche-Comté, dans le cadre de l’aide à la résidence, Plateaux sauvages, Théâtre de L’Echangeur,
Théâtre de chambre — 232U

Avec le soutien du
Programme européen de coopération transfrontalière Interreg France – Suisse 2014-2020 au sein du projet MP#3

Représentation en audiodescription
Sa. 12 déc. 2020, 18h15
Informations : info@tpr.ch

info@tpr.ch

Théâtre populaire romand

GRATUIT
VOIR