Skip to main content
Théâtre populaire romand
La Chaux-de-Fonds
Centre neuchâtelois des arts vivants

Ateliers jeunes

Vacances d’automne
Du lu. 10 au ve. 14 oct. 2022

Direction
Alex Landa Aguirreche, chorégraphe et danseur

Incarner son héroïne ou héros préféré·e, affronter les monstres les plus ténébreux, rêver un monde magique et le rendre vivant par la pratique corporelle et l’imagination, voilà la belle ambition de cet atelier enfants.

Par petits groupes, les enfants s’amusent à cartographier des univers imaginaires sur de grandes feuilles et vont créer des contrées, des pays, des mondes singuliers, ancrés dans une période historique, une géographie hors du commun. Ensuite, il s’agira d’inventer des histoires corporelles pour donner vie à ces mondes : des petites scènes et chorégraphies collectives pour habiter ces lieux merveilleux. L’assemblage de ces scènes prendra la forme d’une présentation pour les parents et ami·es à la fin de l’atelier.

Nous approchons la pratique de la danse par le jeu et l’imagination. Ainsi, nous amenons des outils corporels pour transposer l’imaginaire. Nous porterons une attention particulière à l’incarnation des personnages que les enfants auront inventés : leurs caractéristiques physiques, leurs manières d’interagir, leurs pouvoirs particuliers. 

Notre intention est de permettre à chaque enfant de se connecter à ses désirs et à ses motivations en donnant libre cours à son imaginaire. Un chemin ludique pour se sentir plus à l’aise dans son corps à travers la danse, pour valoriser sa singularité tout en étant à l’écoute de ses partenaires de jeu.

Vacances de printemps
Du lu. 17 au ve. 21 avril 2023

Direction
Nina Negri, metteure en scène et chorégraphe

« Penser la violence, se situer en son sein, la regarder en face ou de biais, la prendre à revers, est-ce une façon d’y survivre, de se sauver, de se réparer soi, de prendre soin de nous ? L’abattre, se battre ; en révéler la mécanique — est-ce reprendre souffle, reprendre corps, faire histoire, refaire monde ou reformer de la vie — est-ce politique ? »

Elsa Dorlin « Travailler la Violence »,
CND Paris 2022 

Cet atelier propose de penser ce que la violence fait au jour le jour à nos corps et à nos vies, et d’inventer des espaces collectifs et imaginaires qui nous libèrent du sentiment d’impuissance. Pour ce faire, nous allons partager des outils artistiques afin de mettre des mots sur nos violences intériorisées, au plus proche du ressenti de chacun·e. L’atelier se composera donc de temps de réflexions collectives, d’écriture et de prises de parole, de diverses pratiques corporelles dont la danse, et d’un travail de jeu et de composition. Les participant·es·x proposeront un spectacle ouvert au public, présenté le dernier jour du stage.