Schmürz

D’après Erreur de construction: de l’importance du jardin, des fleurs, du soleil, de l’été et de l’amour pour l’humanité et les gens de Jean-Luc Lagarce et Les Bâtisseurs d’empire ou le Schmürz de Boris Vian

Mise en scène Gian Manuel Rau 

 

ve. 14 février 2020, 20h15

A L’Heure bleue

Incarnant nos phobies de l’inconnu, signe d’une intrusion étrangère, le Schmürz trifouille dans notre mauvaise conscience et se retrouve à tout moment devant nos pieds, comme un vieux chien fidèle. 

Erreur de construction, la première pièce de ce diptyque caustique, imaginé par Gian Manuel Rau débute par un bal populaire aux allures de cabaret. Les personnages se déguisent et se travestissent derrière les rideaux à lamelles d’or, menacés à tout moment d’être balayés par le système pécunier-militaire de haute surveillance… Sous la boule à facettes, se cache la grande peur de la guerre. 

Dans Les Bâtisseurs d’empire ou Le Schmürz, une famille se cloître dans son appartement petit-bourgeois, croyant se protéger d’un danger. 

Mue par un bruit suspect, un « Schmürz » non identifié, la famille se réfugie d’étage en étage dans son immeuble pyramidal, se délestant et sauvant ce qu’elle peut, histoire de dissimuler la déchéance sociale à mesure que son habitat se restreint. Submergée par une avalanche de cartons d’emballages. 

Dans ces deux huis-clos réunissant Lagarce et Vian, on côtoie l’absurde jusqu’au fou-rire, dans un espace-temps élastique et troublé.

Né en Suisse, Gian Manuel Rau fait ses études et ses débuts à Zurich, Paris et Berlin. Il est assistant de mise en scène au Theater Neumarkt à Zurich, chez Volker Hesse et Stephan Müller ainsi qu’auprès de Thomas Ostermeier à la Schaubühne de Berlin. Depuis 2001, il a créé plus de cinquante spectacles au Théâtre Vidy-Lausanne, à la Schaubühne de Berlin, aux théâtres de Carouge, de Bâle, de Stuttgart ou encore à la Comédie Française. Défricheur inspiré et infatigable, on lui doit des mises en scène de pièces de David Greig, Biljana Srbljanovic, Gerhild Steinbuch, Ivna Zic, Lukas Bärfuss ainsi que plusieures adaptations pour la scène de romans et de textes littéraires. A l’automne 2013, il fonde la compagnie Camastral et met en scène Le Voyage d’Alice en Suisse en 2015 et Il y pleut sans cesse en 2018. En 2015, Mademoiselle Julie, créé au Théâtre de Carouge est accueilli au TPR. 

Durée
~ 2h 

Age conseillé
Dès 14 ans 

D’après
Jean-Luc Lagarce et Boris Vian 

Mise en scène
Gian Manuel Rau 

Avec
Céline Bolomey, Caroline Cons, Djamel Belghazi, José Lillo, Marie Ruchat, Isabelle Vesseron

Assistanat
Coralie Vollichard 

Scénographie
Anne Hoelck 

Lumière
Gian Manuel Rau, Markus Brunn 

Régisseur lumière
Guillaume Rossier 

Son
Graham Broomfield

Costumes
Gwendolyn Jenkins 

Production
Compagnie Camastral, Les écuries 

Coproduction
Comédie de Genève, Grange de Dorigny 

Soutien
Loterie Romande 

Théâtre populaire romand

GRATUIT
VOIR