Darwiche conteurs

Avec Jihad Darwiche, Layla Darwiche et Najoua Darwiche 

sa. 19 octobre 2019, 18h15

A L’Heure bleue

En collaboration avec Les Jobelins — Festival des arts de la parole de Neuchâtel 

C’est l’histoire d’une famille amoureuse des contes. 

Sur scène, ils sont trois : le père, Jihad, et ses deux filles, Layla et Najoua. Mais la grand-mère n’est pas très loin. La grande conteuse de la famille, c’est elle. 

Sa maison de pierres blanches au Sud-Liban a toujours été ouverte aux gens du village comme à l’étranger de passage. Elle sentait bon le café et la cardamome. Au printemps, les voisins se rassemblaient sous le grenadier en fleurs pour écouter cette femme pétillante. 

Puisant à cette source originelle, la parole circule de l’un à l’autre, fluide, rythmée. Certains contes avancent à plusieurs voix, comme une danse où les mots s’enchevêtrent, se donnent la main. Puis le fil des histoires suit l’instinct amoureux : ici, un conte indien où une femme, par son intelligence et sa détermination, arrache son bien-aimé à la mort ; là, l’histoire d’un jeune prince tombant amoureux d’un mouchoir parfumé, ou encore, la saga d’un singe et d’une tortue sauvés, par la ruse, de grands périls. 

A travers les regards complices et la joie d’être ensemble, la filiation est toujours là. Comme un long conte à tiroirs qui cache d’autres contes encore, sur la liberté de choisir, sur l’amour et le partage. 

Jihad Darwiche est né à Marwaniyé, un petit village du Sud-Liban. Son enfance a été marquée par les contes et la poésie de l’Orient racontés par sa mère et les femmes du village. Il devient conteur en 1984 et sillonne la France et le monde afin de faire partager son répertoire d’histoires. Il prend régulièrement la direction artistique de divers festivals dédiés au conte. 

Après des études en langue orientale et une expérience de la scène à travers les danses du Maghreb, Layla Darwiche commence à conter en 2006. Elle puise son répertoire dans les contes traditionnels du Moyen-Orient. Elle porte une attention particulière aux contes de femmes. 

Najoua Darwiche se produit dans les festivals et les théâtres de la scène francophone et internationale. Elle trouve son inspiration dans les contes traditionnels, les textes contemporains et développe sa propre écriture. Son premier album jeunesse est sorti chez Didier Jeunesse en 2017. 

Durée
1h30

Age conseillé
Dès 12 ans 

Avec
Jihad, Layla et Najoua Darwiche 

Théâtre populaire romand

GRATUIT
VOIR