Skip to main content
Théâtre populaire romand
La Chaux-de-Fonds
Centre neuchâtelois des arts vivants

Plutôt vomir que faillir

Texte et mise en scène Rébecca Chaillon

ve. 27 janvier 2023, 20h15
sa. 28 janvier 2023, 18h15

A Beau-Site

«Je souhaite réaliser un projet qui s’adresse à toute personne cherchant à se réparer, à soigner son corps, son histoire, à s’autodéterminer pour mieux vivre avec ses pairs, avec sa famille, et fabriquer un jour une famille choisie.» Rébecca Chaillon

Rendre. Redonner ce qui ne nous convient pas, ce qu’on ne digère pas, comme un irrépressible rejet des cadres qu’on n’a pas choisis. Contester. L’entrée dans l’adolescence place chaque individu face à de nouveaux codes. Il faut tout réapprendre. Soi, d’abord. Ce qui pousse et change. Les transformations vertigineuses, les poils et l’acné, le sexe bâclé, les drogues, les non-dits, la souffrance silencieuse, les coming-out manqués. Noire et française, ni mince ni hétéro, une ado se retrouve démunie face à cette révolution. Alors son cœur se soulève. Se remplir pour combler le vide sidéral, faire de la nourriture le problème et la solution… Quelques décennies plus tard, Rébecca Chaillon tente de mettre des mots sur cet intime en construction. Riche de son goût pour la métamorphose sur scène, elle malmène ce corps et appuie brutalement là où ça fait mal pour parler de désir, d’appétit et de dégoût viscéral — parfois salutaire. 

Née à Montreuil, l’auteure et comédienne d’origine martiniquaise Rébecca Chaillon se forme aux arts du spectacle au Conservatoire du 20e arrondissement de Paris. En 2006, elle fonde la compagnie Dans le ventre, avec laquelle elle explore l’écriture performative, le bodypainting et la complexité de notre relation à la nourriture. Sa vision scénique hybride les langages et décloisonne les pratiques artistiques en proposant des images coups de poing qui repoussent nos limites individuelles et collectives. Engagée sur le front des luttes contre les discriminations (couleur de peau, sexualité, poids), qu’elle interroge avec un sens du grotesque réjouissant par le truchement d’un corps décomplexé, elle est nommée artiste associée au CDN de Rouen, puis au Théâtre de la Manufacture – CDN de Nancy en 2020.

Durée
1h30

Tout public dès 12 ans

Texte et mise en scène
Rébecca Chaillon 

Avec
Chara Afouhouye, Zakary Bairi, Mélodie Lauret, Anthony Martine

Assistanat à la mise en scène
Jojo Armaing 

Création documentaire sonore
Elisa Monteil 

Dramaturgie
Céline Champinot 

Création lumière et régie générale
Suzanne Péchenart 

Scénographie
Sherhazad Dermé 

Design culinaire et recherche
Luz Moreno, Anaïs Silvestro 

Production déléguée
CDN Besançon Franche-Comté 

Coproduction
Compagnie Dans le ventre, TPR – Centre neuchâtelois des arts vivants – La Chaux-de-Fonds, Maison de la Culture d’Amiens, Le Maillon Théâtre de Strasbourg – Scène européenne, Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale, Le Phénix – Scène nationale de Valenciennes, Centre dramatique national Orléans/Centre Val-de-Loire, Le Carreau du Temple – Établissement culturel et sportif de la Ville de Paris

Avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France dans le cadre de l’aide à la création