Skip to main content
Théâtre populaire romand
La Chaux-de-Fonds
Centre neuchâtelois des arts vivants

Les nuits enceintes

Texte et mise en scène
Guillaume Béguin

je. 03 février 2022, 19h15
ve. 04 février 2022, 20h15

A Beau-Site

La nuit est enceinte, mais nul ne connaît le jour qui naîtra, dit un proverbe turc. Ballotté de catastrophes climatiques en pandémie, notre monde cauchemarde dans un sommeil aveugle. Mais que verrons-nous lorsque l’aube poindra sur l’horizon dévasté ? Les nuits enceintes se déroule juste avant le lever du jour dans une dystopie radicalisée : les extrémismes flambent, les acquis sociaux partent en fumée, le virtuel règne en maître. Recluses dans leur maison qui se délite, deux sœurs, Sam et Mélisande, se voilent la face, noyées par l’anxiété. L’une s’oublie dans la fiction et rentre au bercail après une vie d’échecs, l’autre erre entre quatre murs et cultive sa folie. En trois actes, trois nuits grosses d’amours et de désamours humaines, elles vont saisir ce qui se trame par-delà leur refuge tchékhovien sinistré : dans les marais, dans les champs, une contre-culture s’organise, riche de rêves et de promesses. Quel est notre rapport à la terre ? Comment vivre en symbiose avec ce qui nous entoure ? Suite aux dégâts de l’anthropocène, Guillaume Béguin propose de nous réenchanter d’urgence au cœur de l’obscurité. 

Né à La Chaux-de-Fonds en 1975, Guillaume Béguin est auteur, comédien et metteur en scène. En 1999, il est diplômé du Conservatoire de Lausanne. En 2006, il fonde la compagnie de nuit comme de jour, avec laquelle il monte Shakespeare, Martin Crimp, Edouard Levé, Jon Fosse et des textes contemporains, notamment au Théâtre de Vidy, au Poche, à l’Arsenic et à la Comédie de Genève. Depuis plusieurs années, il explore la source de l’humanité, entre ascendants, imaginaire et animalité, son basculement vers des êtres en marche qui ont fini par développer le langage, et sa future évolution en une créature hybride influencée par les sirènes de la technologie. En 2015, il présente au TPR le diptyque « Le Baiser de la Morsure » et « Le Théâtre Sauvage », qui évoquent la lente construction de notre espèce et sa découverte de l’art de la représentation. Autrefois très influencée par des formes mixtes, son écriture des « nuits enceintes » renoue avec une forme plus classique, avec unité de temps et de lieu. 

Texte et mise en scène
Guillaume Béguin

Avec
Lou Chrétien-Février, Julie Cloux, Romain Daroles, Claire Deutsch, Maxime Gorbatschevsky, Pierre Maillet

Dramaturgie
Guillaume Cayet

Scénographie
Sylvie Kleiber

Lumière
Luc Gendroz

Musique
Louis Jucker

Costumes
Séverine Besson

Perruques et maquillage
Cécile Kretschmar

Production
compagnie de nuit comme de jour

Coproduction
Théâtre Vidy-Lausanne, Théâtre Saint-Gervais, Comédie CDN de Colmar, Théâtre Benno Besson Yverdon-les-Bains

Production déléguée
Pâquis Production, Laure Chapel

info@tpr.ch

Mise en bouche

Glissez-vous en catimini dans les coulisses d’un spectacle! Un quart d’heure avant le début de la représentation, les artistes lèvent un coin de voile sur leurs univers et processus de création. Rendez-vous dans nos ateliers de construction pour rassasier votre curiosité!