Création — Coproduction TPR

Comment on freine?

De Violaine Schwartz
Mise en scène Irène Bonnaud

je. 03 décembre 2015, 20h15
ve. 04 décembre 2015, 20h15
sa. 05 décembre 2015, 18h15

Beau-Site
© Taslima Akhter

Les vêtements, les habits, les fringues. Nous aimons les acheter, les porter. Ils racontent notre être intime, notre corps, laissent deviner l’amour, percer le désir. Ils disent comment nous nous voyons, comment nous nous offrons.

Mais les vêtements, les habits, les fringues sont aussi les marchandises les plus emblématiques de la mondialisation. Objets de consommation par excellence, obéissant à la règle de l’obsolescence et du désir toujours renouvelé, ils sont le plus souvent fabriqués ailleurs, là-bas, dans des contrées lointaines, infiniment lointaines, dont nous ne savons rien ou presque, sauf quand y survient une catastrophe.

Dacca, Bangladesh. 24 avril 2013. Une usine fabriquant du prêt-à-porter pour les grandes marques occidentales s’écroule. Mille cent trente trois morts. Principalement des femmes.

Le même jour, à Paris, une femme plonge dans le coma suite à un accident de voiture.

Comment on freine? rejoue ce parcours, de Paris à Dacca. La pièce commence comme un drame réaliste. Mais la réalité peu à peu se dérègle, plus rien ne fonctionne, et l’espace anodin d’un appartement parisien se métamorphose en chaos — véritable faubourg du bout du monde — évocation surréaliste d’un désastre lointain.

Comment on freine ? est une commande de la metteure en scène Irène Bonnaud à Violaine Schwartz. Comédienne-chanteuse formée à l’école du Théâtre National de Strasbourg, Violaine Schwartz est aussi auteure. Elle a publié deux romans aux éditions P.O.L. et son premier texte de théâtre, Io 467, publié aux Solitaires Intempestifs, a été créé au Théâtre du Nord à Lille en 2013. D’abord metteure en scène associée au Théâtre Dijon-Bourgogne, Irène Bonnaud était ces dernières années en résidence au Théâtre du Nord. Elle a par ailleurs dirigé la troupe de la Comédie-Française dans Fanny de Marcel Pagnol au Théâtre du Vieux-Colombier, et mis en scène à deux reprises les solistes de L’Atelier lyrique de l’Opéra National de Paris. Irène Bonnaud est également traductrice de l’allemand et du grec ancien.

Abonnez-vous!

Autour du spectacle:

Mises en bouche
Présentation éclairée et éclairante de votre spectacle.
Rendez-vous au Foyer de Beau-Site, 20 minutes avant la représentation.
Entrée libre

Regards croisés
Bord de plateau
Sa. 5 décembre 2015, 20h, à Beau-Site
Entrée libre

+ d’infos

Durée
2h

De
Violaine Schwartz

Mise en scène
Irène Bonnaud

Avec
Valérie Blanchon
Anusha Cherer
Jean-Baptiste Malarte

Chorégraphie
Jean-Marc Piquemal

Scénographie et costumes
Nathalie Prats

Son
Aline Loustalot

Lumières
Daniel Levy

Régie générale et plateau
Félix Dhenin

Régie lumière
Bernard Guyollot

Régie costumes et plateau
Florence Bruchon

Stagiaire mise en scène, dramaturgie et surtitrage
Katell Borvon

Production déléguée
CDN Besançon Franche-Comté

Coproduction
TPR — Centre neuchâtelois des arts vivants, La Chaux-de-Fonds
Compagnie 813

Avec le soutien de
DRAC Île-de-France

Et la participation du JTN

Violaine Schwartz et Irène Bonnaud sont artistes associées au CDN de Besançon Franche-Comté en 2015-2016

Comment on freine ? est publié aux Editions P.O.L. (2015)

En tournée
Centre Dramatique National Besançon Franche-Comté
Du 17 au 20 novembre 2015
Théâtre de la Commune
CDN Aubervilliers
Du 7 au 17 janvier 2016
Théâtre Dijon-Bourgogne
Du 26 au 30 janvier 2016