Cinq jours en mars

Accueil

De Toshiki Okada

Mise en scène Yvan Rihs

je. 04 décembre 2014, 20h15

ve. 05 décembre 2014, 20h15

Beau-Site
© Laurent Barlier

Au cœur de Shibuya, quartier halluciné de Tokyo, on croise les phénomènes urbains les plus insolites. Et les histoires diffractées d’une jeunesse de mégalopole désorientée. Ainsi les amours de Yukki et Minobe, durant cinq jours, en mars, dans un love hôtel anonyme, ou encore la rencontre ratée entre Miffy et Azuma.

Les nuits tokyoïtes syncopées se livrent par à-coups, dans une langue ultraquotidienne qui cherche ses mots, s’interrompt, dérape. Tantôt narrateurs, tantôt personnages, les acteurs sont aussi les musiciens d’un groupe rock déjanté qui surgit, comme un pop-up, de ce récit à facettes dans lequel les points de vue se multiplient. Une vibration acoustique pour une partition éclatée dont on ne perd pourtant jamais le fil.

Le texte de Toshiki Okada nous met face à la défaillance de la langue et du sens, et dénonce ainsi en creux les discours lisses et les modèles de réussites à tout prix. Ce spectacle — électrisant, drôle, surprenant — nous laisse le souffle court.

Figure marquante de la nouvelle scène japonaise, Toshiki Okada est scénariste, chorégraphe et metteur en scène. Il élabore une œuvre aux antipodes des formes traditionnelles et puise sa matière dans les marges urbaines du Japon d’aujourd’hui.

Depuis vingt ans, Yvan Rihs est habité par le théâtre dont il pratique tous les métiers. Metteur en scène, dramaturge, traducteur, mais aussi pédagogue et comédien, il est de ceux qui possèdent un univers fort. En 2011, il fonde sa compagnie Yvan Rihs pour le moment, et présente à Genève un spectacle remarquable, Le Dragon d’Evgueni Schwartz.

Création française

Durée
2h10 environ

Texte
Toshiki Okada

Traduction du japonais
Corinne Atlan

Conception et mise en scène
Yvan Rihs

Assistanat à la mise en scène
Christine Laure Hirsig

Jeu
Olivia Csiky Trnka
Vincent Fontannaz
Camille Mermet
François Revaclier
Raphaël Harari

Espace, lumières et jeu
Davide Cornil

Création musicale et jeu
Thierry Debons

Conseiller en sonorisation
Jean Keraudren

Collaboration chorégraphique
Kylie Walters

Costumes
Eléonore Cassaigneau

Administration
Estelle Zweifel
Claire Félix

Coproduction
Compagnie Yvan Rihs pour
le moment
Théâtre du Grütli, Genève

Avec le soutien de
Département de l’instruction publique du canton de Genève
Prohelvetia – fondation suisse pour la culture
Pourcent Culturel Migros
Corodis et Loterie romande

Cinq jours en mars est édité par
Les Solitaires Intempestifs

Remerciements à
Adrien Mani, Louis Sé,
Laurent Barlier, François Béraud, Didier Martin, Francine Mancini, Cédrinne Vergain, Kasper

Cinq jours en mars s’inscrit dans le cadre du « 150ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Suisse et le Japon »