Shai Maestro Trio — The Stone Skipper

Jazz

Ve. 2 février 2018, 20h15

A L’Heure bleue

En collaboration avec Les Murs du Son

L’écoute du Shai Maestro Trio est comme l’éveil à un monde nouveau: un monde de merveilles, d’excitation, de beauté et d’incertitude. Des sons d’intrigue, des expressions de joie, des pensées introspectives et une intensité accrue se font jour à un moment ou à un autre lorsque Shai Maestro, le bassiste Jorge Roeder et le batteur Ziv Ravitz s’ouvrent et se partagent la musique. Ces histoires sont toutes saisissantes, exaltantes et magnifiques à leur manière. Le ton est donné.

Né en Israël en 1987, Shai Maestro est formé au classique dès l’âge de cinq ans et découvre, trois ans plus tard, Oscar Peterson et Gershwin qui le captivent. Lauréat du Concours National Jazz Ensemble «Jazz Signs» en 2002 et 2003, Shai Maestro s’offre le luxe de refuser une bourse et une formation au Berklee College of Music à Boston où il était reçu. Cette volonté de se mettre en rupture lui ouvre des portes: celles d’étudier la musique classique indienne, puis celles du trio d’Avishai Cohen avec lequel il joue pendant cinq ans et enregistre quatre albums. En 2009, Shai Maestro déménage à New York, enchaîne les collaborations à tour de bras pour finalement fonder en 2011 son propre trio: «C’était le bon moment. J’ai senti cette énergie brûlante à l’intérieur qui m’a conduit à poursuivre ma route pour devenir un leader.»

Le trio enregistre quatre disques. Le dernier album, The Stone Skipper est sorti en avril 2016. C’est un jazz de flux, expressif qui intègre toutes les influences et le parcours dense de ces musiciens talentueux. Rythmique énorme, énergie urbaine et improvisations amples sont les caractéristiques de ce trio, qui n’est pas de ceux qui cherchent à séduire à tout prix, tant il s’impose, comme une évidence. Alternant muscle et finesse, frappe et caresse, introversion et expression, le Shai Maestro Trio convainc par sa posture choisie. Les superlatifs sont certes faciles, mais on ne saurait les éviter lorsqu’ils sonnent vrais et naturels. L’exaltation du trio emporte son auditoire sans artifice et la magie opère de la première à la dernière note. Le trio de Shai Maestro relève bien de la maestria.

Abonnez-vous!

Commander les billets

Durée
1h30

Piano
Shai Maestro

Basse
Jorge Roeder

Batterie
Ziv Ravitz