Hearing

Texte et mise en scène Amir Reza Koohestani

Sa. 22 octobre 2016, 18h15
Di. 23 octobre 2016, 17h15

A Beau-Site

Spectacle en persan surtitré en français

Il a une sobriété éloquente. Somptueuse, aimerait-on dire. Amir Reza Koohestani maîtrise un art épuré, où le plateau est presque vide, les acteurs sont au centre de l’attention, au service d’un théâtre essentiel. Il l’avait montré dans Timeloss, au TPR en 2015. Il persiste et signe avec Hearing.

Koohestani écrit cette pièce après avoir vu Devoirs du soir (1989) d’Abbas Kiarostami, un film sur les travers du système éducatif iranien.

Hearing se passe en Iran, dans un internat de jeunes filles. L’une d’elles aurait reçu un garçon dans sa chambre durant la nuit. C’est du moins ce que prétend une camarade qui la dénonce. Mais comment cet homme a-t-il pu s’introduire dans cette forteresse ? Un interrogatoire a lieu.

A partir d’un dispositif scénique épuré inspiré des tableaux de la plasticienne iranienne Shohreh Mehran, quatre actrices et une petite caméra déclenchent un tourbillon vertigineux où un même événement se rejoue, suscite une multitude d’interprétations. En s’attachant à observer la condition des femmes, Hearing déploie une critique sociale subtile qui dépasse la seule réalité iranienne et vient nous atteindre profondément de sa force hypnotique.

Amir Reza Koohestani est un artiste phare du nouveau théâtre iranien et l’un des rares dont le travail s’exporte sur les scènes internationales. Chacune de ses créations est d’abord soumise à la censure de son pays. Il a donc appris à ouvrir le débat sur la société iranienne avec finesse, en jouant « au chat et à la souris », comme il le dit, aidé par le fait que les Iraniens, très au clair sur les tabous, savent repérer les allusions. Défi réussi : ses productions sont régulièrement primées en Iran. Né en 1978 à Chiraz, il écrit sa première pièce en 1999 au sein du Mehr Theatre Group qu’il dirige aujourd’hui. Un collectif qui promeut une démarche en rupture avec le théâtre traditionnel iranien. En 2001, Dance on Glasses le fait connaître mondialement. L’œuvre tourne pendant quatre ans. Suivent une dizaine de textes, dont certains issus de commandes provenant de théâtres européens (notamment Einzelzimmer en 2006 et Des utopies ? en 2009).

Hearing a été écrit pendant une résidence d’artiste à l’Akademie Schloss Solitude (octobre 2014 — mars 2015) à Stuttgart.

Abonnez-vous!

Dossier de presse
La presse en parle

TouteLaCulture, 18.10.2016

WebThéâtre, 16.10.2016

Avignon — Le Monde, 23.07.2016

Avignon — L’Express, 08.07.2016

Avignon — Libération, 05.07.2016

Avignon — nonfiction.fr, 26.07.2016

TouteLaCulture.com, 24.07.2016

 

Teaser

Durée
1h10

Texte et mise en scène
Amir Reza Koohestani

Assistants à la mise en scène
Mohammad Reza Hosseinzadeh
Mohammad Khaksari

Avec
Mona Ahmadi
Ainaz Azarhoush
Elham Korda
Mahin Sadri

Musique
Ankido Darash
Kasraa Paashaaie

Son
Ankido Darash

Lumière
Saba Kasmaei

Scénographie
Amir Reza Koohestani
assisté de Golnaz Bashiri

Vidéo
Ali Shirkhodaei

Costumes et accessoires
Negar Nemati
assistée de Negar Bagheri

Assistant plateau
Mohammad Reza Najafi

Traduction et adaptation surtitrage
Massoumeh Lahidji

Production
Mehr Theatre Group

Coproduction
La Bâtie — Festival de Genève
Künstlerhaus Mousonturm,
Frankfurt am Main
BOZAR — Centre for Fine Arts,
Brussels

Directeurs de production
Mohammad Reza Hosseinzadeh
Pierre Reis

Avec le soutien de
Akademie Schloss Solitude, Stuttgart
ONDA