GoGo Penguin

Jazz

Ve. 2 décembre 2016, 20h15

A L’Heure bleue

Outre ses équipes de football, Manchester abrite le BBC Philharmonic Orchestra et est connue pour être la ville natale de courants musicaux comme la new wave (Joy Division), la brit-pop (Oasis, Stone Roses) ou encore l’electro big beat (The Chemical Brothers). Mais tout cela sent la nostalgie des années 1980–90.

Au XXIe siècle, Manchester délaisse la brique rouge pour devenir un centre urbain à l’architecture de verre et d’acier. C’est de cette seconde vie qu’émerge le groupe GoGo Penguin, un trio de jazz fondé en 2012. Le pianiste Chris Illingworth, le contrebassiste Nick Blacka et le batteur Rob Turner se sont rencontrés au Royal Northern College Music où ils ont acquis une formation classique aboutie.

Le décor est planté: trois musiciens, instruits par la grande musique et nourris à la mamelle de la Manchester des années 1980-90, jouent du jazz. On aboutit à un sujet moderne qui rassemble quatre décennies musicales.

Des riffs de piano, pénétrants, hypnotiques et mélodiques jaillissent, probablement d’un magma volcanique. Ils sont soutenus par des breakbeats rythmiques cadrés et solides comme un défenseur de foot. Piano et batterie sont liés par cette contrebasse à l’énergie dance, mais au son tellement intemporel. La magie du trio opère.

GoGo Penguin, c’est de l’electro jouée en pure acoustique : une énergie libératrice à la musicalité soignée. Avec trois albums en quatre ans et une signature chez Blue Note, le groupe parcourt le monde (Munich, Montréal, Séoul, New York, La Chaux-de-Fonds), que ce soit dans les clubs, les festivals et les salles de musique. Il faut y voir là le signe de l’universalité de son art.

Abonnez-vous!

All Res [OFFICIAL VIDEO]

Hopopono [OFFICIAL VIDEO]

Last Words [OFFICIAL VIDEO]

Durée
1h30

Batterie
Rob Turner

Contrebasse
Nick Blacka

Piano
Chris Illingworth

Théâtre populaire romand

GRATUIT
VOIR