ZOOM Jeunes Compagnies

King Kong Théorie

D’après Virginie Despentes
Mise en scène Emilie Charriot

ve. 27 mai 2016, 20h15

Beau-Site

ZOOM Jeunes Compagnies

Bord de plateau

©Simon Letellier

Une parole singulière balancée comme un coup de poing. Une baffe. Une bombe. En 2006, Virginie Despentes publiait King Kong Théorie, un récit personnel au verbe cru, parfois obscène, toujours percutant, au service d’une pensée fine et articulée. Celle d’une amazone contemporaine, guerrière et conquérante, qui ne veut qu’une chose: sortir la femme de l’asservissement imposé par une société patriarcale qui la maintient dans le rôle d’une petite chose fragile, diminuée et dépendante.

Rien de mou, que du lourd. Captivant. Crispant. Agitant. Ce texte percute Emilie Charriot, la trentaine à peine, tout juste sortie de La Manufacture. «Il me modifie chaque jour, dit-elle, me donne de la force, celle de penser par moi-même».

Elle s’attaque à cette pensée paradoxale, à mille lieues de toute bien-pensance. Une pensée qui ose affirmer qu’une chose n’existe pas sans son contraire : la féminité sans la virilité, la virilité sans la fragilité, la faiblesse sans la puissance, le singulier sans la norme ou la beauté sans la laideur.

Et perpétue cette tension sur scène, faisant porter les mots bruts de Despentes par deux comédiennes — Julia Perazzini et Géraldine Chollet — avec douceur et finesse. Elle restitue ainsi sans violence toute la puissance de cet uppercut féministe aux accents punk rock.

Avant de sortir diplômée de La Manufacture en 2012, Emilie Charriot a d’abord appris son métier de comédienne en autodidacte. Pour King Kong Théorie, qui est sa première mise en scène, elle s’entoure de Julia Perazzini — performeuse assidue, devenue très vite après sa sortie de La Manufacture en 2006 une comédienne et metteure en scène reconnue en Suisse romande — et de Géraldine Chollet, comédienne, danseuse et chorégraphe, qui enseigne et poursuit une recherche personnelle sur le mouvement et la voix.

Abonnez-vous!

La presse en parle
RTS/Vertigo – 2016
Le Temps — 2014
Espace 2/Les matinales – 2014
RTS/Le 12h30 – 2014
RTS/Vertigo – 2014

D’après
Virginie Despentes

Mise en scène
Emilie Charriot

Avec
Géraldine Chollet
Julia Perazzini

Regard extérieur
Piera Honegger

Création lumière et régie
Yan Godat

Réalisation du film
Valérianne Poidevin

Regard dramaturgique
Igor Cardellini

Coproduction
Arsenic

Avec le soutien de
Ville de Lausanne
Fondation Jan Michalski pour la littérature et l’écriture
Loterie Romande
Ernst Göhner Stiftung
Fondation Nestlé pour l’art

ZOOM Jeunes Compagnies

King Kong Théorie et Orphelins
La création émergente déboule au TPR !

Tarif combiné DUO pour les deux spectacles : CHF 40.–

Bord de plateau

Après la représentation de King Kong Théorie, échange au bar de Beau-Site en présence de la metteure en scène Emilie Charriot avec Eglantine Jamet-Moreau et Sigolène Chavane de l’association SEM.